L’Union commerciale a pour rôle, en tant que représentante des commerçants, d’organiser la mise en place d’un certain nombre de services pour ses adhérents.

Transmettre des informations

Le premier service qui doit être rendu aux adhérents est l’information concernant la vie économique locale. Il est important pour eux de savoir où en sont les autres dans leur évolution.

L’Union commerciale doit pouvoir répondre aux questions concernant :

• l’évolution commerciale du pôle (créations, cessations d’activité),

• les produits vendus par les autres entreprises.

La CCI peut vous apporter certaines informations, n’hésitez pas à consulter les études réalisées sur le commerce en cliquant ici ou en vous abonnant à une revue de presse.

Vous pouvez aussi organiser vous-même une étude sur la provenance de la clientèle. Pour cela, il faut lister les adresses des chèques reçus dans chaque commerce, ou encore demander les codes postaux des clients lorsqu’ils passent à la caisse.

Grouper les achats

Le groupement d’achat est particulièrement bénéfique aux commerçants. Il s’agit de profiter de la situation du groupement pour bénéficier de conditions avantageuses, notamment au niveau des prix.
Il est possible de se grouper autour d’une politique de communication commune.
Dans ce cas, l’achat d’espaces publicitaires se fait selon des accords entre les commerces du groupement. Vous pouvez également bénéficier des offres négociés avec les partenaires média Commerçant Hauts-de-France.
Un groupement peut aussi développer un site internet dédié à une zone commerciale entière. Le site présente alors la zone, les commerces présents et les parkings à proximité. Chaque commerce et ses produits sont détaillés.
Le groupement d’achat permet de mettre en place un véritable système d’échange entre les commerçants.
Dans cette logique de groupement d’achat, l’Union commerciale doit tenir à la fois un rôle de moteur et de modérateur. Elle a pour objectif de représenter les commerçants, autrement dit elle prend en charge la recherche de fournisseurs et la demande de devis.

Représenter les commerçants

Il est nécessaire de représenter les commerçants en diffusant des informations auprès des clients. L’association devient alors le porte-parole des commerçants auprès de la commune et des autres acteurs locaux.

Mutualiser des services à la clientèle

Beaucoup d’Unions commerciales laissent de côté les services à la clientèle. Au même titre que la qualité de l’accueil, ils représentent un véritable moteur dans la dynamisation d’un pôle commercial, car ils sont des éléments de satisfaction du client.

Quelques exemples de services à mettre en place :

  • Harmoniser les horaires d’ouverture,
  • Mutualiser les livraisons et retraits de commandes,
  • Créer un «point relais» permettant de proposer d’autres formes de services tels que le prêt de poussettes ou de parapluies, portage des achats ou garderie d’enfants,
  • Guides pour les touristes / habitants.
RETOUR